top of page
NR-CEREDA

Le Cereda (Centre d’Étude et de Recherche sur l’Enfant dans le Discours Analytique)

a été fondé en 1983 par un cartel de l’École de la Cause freudienne (Éric Laurent, Rosine et Robert Lefort, Jacques-Alain Miller et Judith Miller). Ce groupe de recherche d’orientation lacanienne est devenu un signifiant.​

Le Nouveau Réseau CEREDA réunit des praticiens désireux de maintenir la dimension du sujet dans leurs pratiques respectives, selon l’orientation donnée par le double principe formulé par le cartel fondateur :

« L’enfant est un analysant à part entière », « la psychanalyse est une ». Le NR-CEREDA vise à donner à l’enseignement de Jacques Lacan, sa portée et son actualité dans la pratique avec les enfants.

Ce désir de travail est vectorisé par l’École de la Cause Freudienne et par le Champ freudien.

 

 

    Dans la région, deux groupes sont rattachés à la Diagonale francophone du Nouveau Réseau CEREDA, une des composantes du Champ freudien : le groupe « Le Petit Chose » à Montpellier​ et le groupe « Kaliméros » à Perpignan.

    Ces groupes réunissent des praticiens concernés par la clinique psychanalytique et la pratique de la psychanalyse d’orientation lacanienne auprès d’enfants et d’adolescents. Ces praticiens sont psychologues, orthophonistes, enseignants, étudiants, psychanalystes… etc. Ils interviennent au sein d’institutions (services hospitaliers, CMP, CMPP, ITEP, IME, établissements scolaires, lieux d’accueil pour enfants et adolescents…etc.) et/ou en libéral.

​     Ils mettent au travail, pour en rendre compte, à partir des concepts élaborés par Freud et Lacan, les incidences cliniques de la pratique au quotidien.

 Ils organisent des rencontres ouvertes au public, autour de conférences et de présentations cliniques.

      Ils travaillent sur des thèmes proposés par la Commission, sans exclure d’autres thèmes posés par l’actualité clinique.

 

Pour tous renseignements : 

Contactez Caroline Nissan et Gaëlle Chamboncel,

responsables du groupe

CEREDA MONTPELLIER Le Petit Chose,

à l’adresse suivante :

cereda.lepetitchose@gmail.com

 

IMG_4029.jpeg

NR - CENTRE D’ÉTUDE ET DE RECHERCHE SUR L’ENFANT DANS LE DISCOURS ANALYTIQUE

LE PETIT CHOSE — CEREDA MONTPELLIER — 2023-2024

 

«De la fantaisie aux rêves de l’enfant»

 

Cette année, c’est le thème des rêves et des fantasmes chez l’enfant qui orientera notre ouvrage au sein du groupe du Petit Chose.

Nous consacrerons, alternativement, des séances à l’étude de cas cliniques que présenteront des participants, avec des séances de lectures de textes fondamentaux de Freud, Lacan et J.-A. Miller et d’autres auteurs.

 

Extraits de la bibliographie 2023-2024 :

  • « l’ombilic du rêve est un trou »

Lacan, J., « L’Ombilic du rêve est un trou » », La Cause du Désir, n°112, 2019.

Sokolowski, L., « À propos de la réponse de Jacques Lacan à Marcel Ritter », La Cause du Désir, n°112, 2019.

  • Les fantaisies du Petit Hans

Freud, S., « Analyse d’une phobie d’un petit garçon de 5 ans (Le petit Hans) », Cinq Psychanalyse, PUF, p. 150 à 165.

Laurent, É., « le petit Hans et son fait-pipi », La Cause freudienne, n°64.

Guéguen, P.-G., « le programme de jouissance de Hans », Après l’Enfance, p.159.

  • « Rien n’est que rêve et que […] tout le monde est fou »

Miller, J.-A., Discours de clôture des GAVI de l’AMP « La femme n’existe pas » prononcé le 3 avril 2022. [disponible en ligne] à partir de la p.5 « rien n’est que rêve »

Vanderveken, Y., appel à contribution et argument pour les simultanées cliniques au XIVème congrès de l’AMP « tout le monde est fou ». [disponible en ligne]

Caroz, G., « le degré zéro de la folie », argument pour le XIVème congrès de l’AMP « tout le monde est fou » [disponible en ligne]

  • Le rêve de « l’homme aux loups »

Freud, S., « Extrait de l’histoire d’une névrose infantile », Cinq Psychanalyses, PUF, IV : le rêve et la scène primitive, p. 342 à 358.

Miller, J.-A., « L’Homme aux loups », La Cause du Désir n°73 et n°74.

 

Les participants au groupe du Petit Chose se retrouvent une soirée par mois pour travailler et échanger, de 20h30 à 22h00 à Via Voltaire, dans le centre-ville de Montpellier.

La participation à ce groupe ne demande pas de frais d’inscription mais elle implique un engagement dans le travail et la mise en jeu de son énonciation propre.

Pour y participer, merci de contacter les responsables du groupe pour qu’un entretien préalable vous soit proposé.

 

bottom of page