Séminaire des membres ECF de l'ACF

Claire Poirot-Hubler (Montpellier)

Le cas en psychanalyse

Nous orienterons une réflexion d’orientation clinique en référence au propos de Jacques-Alain Miller :

« On comprend ce qui étreint le psychanalyste au moment d’avoir à rendre compte de ce qui est le cas, le cas analytique, le cas clinique, et les éléments complexes qui entrent dans la composition du cas clinique, en particulier l’attache du réel au mensonge qui va beaucoup plus loin que l’interférence de sa subjectivité de psychanalyste » . Notons que traiter du « cas » inclut l’analyste et son style.

Chacun sera invité à y mettre à l’épreuve sa présence au « cas ».

Prendre contact avec Claire Poirot-Hubler, 04 67 66 33 04 ou 06 88 62 62 19 (soirée de préférence).

claire.poirot-hubler@orange.fr

Sans titre-3.png

Séminaire de Gérard Mallassagne (Nîmes)

La clinique du K

Séminaire 2020-2021 : « La clinique du K ». 

Si l’année dernière nous avons parlé du corps, je vous propose, pour cette nouvelle année de séminaire, de remettre à l’honneur l’étude de cas, parler du cas : le K. 

Le cas fait toujours exception à la règle. Il s’agit de faire apparaître sa singularité, son originalité « dans sa splendeur » et de le libérer des classifications. Dans les entretiens, à l’hôpital, lors des présentations cliniques, nous nous attachons rigoureusement aux signifiants du texte du patient lui-même, aux détails les plus incongrus. « Si nous privilégions le cas particulier, le détail, le non généralisable, c’est parce que nous ne croyons pas aux classes {…} systèmes de classification.1 »  Chez ceux qui s’adressent à l’analyste, nous trouvons le témoignage de l’effondrement des repères symboliques, des modes de jouir qui sont aux commandes, des nouveaux symptômes, qui attestent de l’ancrage de la psychanalyse dans notre époque.

Cette lecture du cas sera articulée avec l’enseignement du dernier Lacan.

1 Miller J-A., « Le rossignol de Lacan », Revue La Cause freudienne2008, (N° 69), pages 80 à 95​

 

Ce séminaire est ouvert à quiconque désire y participer.

Lieu : Institut de Formation aux Métiers Éducatifs, 2117 Chemin du Bachas, Mas des Abeilles, Nîmes.

Le 2e lundi du mois à 20h30. Prochaines dates : 16 novembre et 14 décembre 2020 / 11 janvier, 8 février, 8 mars, 12 avril, 10 mai, 14 juin 2021.

Site du séminaire : http://gerard-mallassagne.monsite-orange.fr – Tél : 04 66 67 59 63.

Jean-Paul Guillemoles (Thuir)

Nouvelles dates prochainement annoncées.

 

 

 

Sans titre-4.png
Sans titre-4.png

Jean Claude Affre (Nîmes)

Topologie , noeud bo et dernier enseignement de Jacques Lacan 

 Comment ce dernier enseignement a-t-il modifié la conduite de la cure et l’interprétation analytique ? 

Tel sera le fil conducteur du travail à élaborer dans ce séminaire qui prendra appui sur le Séminaire XXII, R.S.I. et le Séminaire XXIII, Le sinthome et au-delà. 

L'adresse est faite à des travailleurs décidés, en nombre limité, en raison de la pandémie. 

Il se tiendra, mensuellement, en semaine (lundi ou mardi) à 20 h au cabinet de Madame Catherine Semoud ,10 Bd Docteur Lacroix à Narbonne. La première séance est fixée au mardi 17 novembre . 

 

Inscriptions et renseignements : Catherine Semoud : 0665243848 ; Jean-Claude Affre : 0626831370