TĀBŪLA

L’éthique de la psychanalyse est une pratique fondée sur l’éthique du Bien-dire résultant de l’impossible-à-dire, qu’il s’agisse de l’incompatibilité du désir et de la parole, ou de la jouissance en tant qu’impossible. 

Cette visée du bien-dire – spécifique au cadre de la cure et de la séance analytique – a été l’objet des textes exposés lors du séminaire interne de l’ACF en Vd en 2019, De l’éthique en toutes choses. Ils sont en partie publiés dans ce numéro 25. 

La notion du bien-dire inhérente à l’éthique de la psychanalyse, est également abordée dans les autres rubriques, celles traitant de la question de l’autisme dans son rapport au langage, de la psychanalyse avec les enfants où intervient la particularité de lalangue, ou du travail en cartel.

 

En exclusivité, un texte de Carolina Koretsky : « Le réveil, de l'éclair à l’impossible », conférence donnée le 25 janvier 2020 à Nîmes dans le cadre d’une Journée de travail préparatoire au XIIème Congrès de l’AMP (reporté en décembre 2020). 

 

De chaleureux remerciements à Pierre Soulages et au Musée Fabre de Montpellier pour leur aimable autorisation de reproduire en couverture une des œuvres de cet immense peintre.

NEWSLETTER
CONTACT
CALENDRIER
LIRE
CONNEXIONS
VOIR
ECOUTER
Qui sommes nous ?
L'ACF
Ldélégation régionale
Publications
TĀBŪLA
Librairie
Institut de l'enfant
Institut  de l'enfant
NR - CEREDA
La Cause de l'autisme 
CPCT

© 2019 - ACF-VD

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram